La place de la femme dans la communauté - Brochure gratuite

La place de la femme dans la communauté - brochure Le Prophète
0,00 € *

Prix TVA incluse. Les frais de port sont en sus.

Prêt à expédier immédiatement, délai de livraison environ 10 à 12 jours ouvrés.

  • P3FR
  • 4
    Poids net (avant emballage) : 30gr
Brochure gratuite de la série "Le Prophète" (4 pages), "Des pensées...plus
. "La place de la femme dans la communauté - Brochure gratuite"

Brochure gratuite de la série "Le Prophète" (4 pages), "Des pensées fondamentales sur notre temps, conduisant à la réflexion et à des prises de conscience sur soi-même"

Pour la consulter ou la télécharger, cliquez ici  pdf

Attention : Si votre commande ne comprend que des articles gratuits, choisissez le mode "Paiement par chèque ou virement", puis conclure ensuite en cliquant sur "Payer la commande" jusqu'à voir le message "Merci pour votre commande..."


Extrait : << ... Celui qui, dans le monde, déconsidère la femme et met l’homme au-dessus d’elle pèche contre la Loi de la vie, contre le principe Père-Mère, qui est la Loi universelle. » Celui qui s’oppose à ce que la femme prenne la parole dans les assemblées et qui justifie cette discrimination en se basant sur le fait qu’Eve aurait soi-disant séduit Adam, devrait ne pas perdre de vue que si Eve a tendu la pomme à Adam, elle ne l’a cependant pas forcé à la manger. Tous deux connaissaient l’interdiction faite de manger les fruits de ce seul arbre. Si Adam a croqué cette pomme avec plaisir, c’est qu’il devait avoir en lui des dispositions similaires à celles d’Eve, la soi-disant séductrice, car il n’était pas ignorant. Si l’on voit Adam comme celui qui s’est laissé « séduire » et Eve comme la « séductrice », alors la question de savoir qui a le droit de parler dans les assemblées trouve presque automatiquement sa réponse. Ce sont les deux, l’homme et la femme qui devraient se taire s’ils n’accomplissent pas chaque jour ce que Jésus a commandé à ceux qui veulent Le suivre. L’intellectuel romain qu’était Saul devint un jour le disciple Paul, encore appelé l’apôtre Paul. Cependant qui parle à travers ses épîtres : est-ce Saul ou est-ce Paul ou encore est-ce Dieu à travers Paul. Cela, ce n’est certainement pas quelqu’un qui s’est fait évêque, prêtre ou curé, qui peut le découvrir, qu’il soit homme ou qu’il soit femme. Seul peut le faire celui ou celle qui s’est fait l’humble serviteur ou l’humble servante de Dieu et qui a trouvé la Voix du cœur. Alors la Voix du cœur parle en lui, Dieu, l’Esprit omniscient, éternel, incorruptible, hier, aujourd’hui et demain. La Voix du cœur, Dieu, n’a jamais dit à travers moi que Ses filles devraient se taire dans les assemblées pour laisser la préséance à Ses fils. L’un comme l’autre sont pécheurs ; Eve a tendu la pomme et le désir d’Adam, qui connaissait pourtant l’interdiction, l’a poussé à la saisir. Ainsi, tous deux sont pécheurs au même titre. La Voix intérieure dit : Je Suis le Dieu Père-Mère de tous Mes enfants. Elle ne parle jamais de faire des différences.

... >>

. "La place de la femme dans la communauté - Brochure gratuite"
Derniers articles consultés